Homélie de Mgr Antoine Koné, évêque d’Odienné et président de la commission épiscopale de la pastorale sociale
Mgr Antoinne KONE

REECOUTER

21ème journée nationale de la paix

La messe solennelle, célébrée à la Paroisse Notre Dame du Perpétuel Secours de Treichville ce Mercredi 15 Novembre 2017, a été l’occasion pour les fidèles catholiques de prier pour l’avènement d’une paix durable et la réconciliation des cœurs en Côte d’Ivoire.
Présidant cette messe, Mgr Antoine Koné, évêque d’Odienné et président de la commission épiscopale de la pastorale sociale a dans son homélie eu une adresse forte à l’endroit de tous les ivoiriens, toutes les classes sociopolitiques et professionnelles.
Il a invité chacun à s’inscrire résolument dans une démarche de paix et de réconciliation sincère pour le rayonnement du pays, à se laisser réconcilier avec le Christ ; c’est en somme une véritable radioscopie de la société ivoirienne qu’a été mise en relief.

En effet, le prélat, dans son homélie, n’a pas occulté l’actualité sociopolitique du pays, les tensions intercommunautaires récentes dans la région de Guiglo, les différents remous sociaux qui ont perturbé la quiétude du pays cette année, sans oublier les phénomènes des enfants en conflits avec la loi et les migrants.
Il a exhorté les jeunes au gout du travail et les autorités à jouer pleinement leur partition pour la résolution de ces situations.










Homélie de Mgr Antoine Koné à l'occasion de la Messe solennelle de la journée nationale de la Paix